Etiquetas: alemania* + crisis*

19 bookmark(s) - Por: Fecha ↓ / Título / Voting /

  1. El crecimiento económico europeo no frena sino que aumenta el número de trabajadores a jornada completa bajo la línea de la pobreza. También en Alemania.
    http://www.dw.com/en/rise-of-the-working-poor-across-europe/a-36380201
    Voting 0
  2. Para The Economist no es tanto porque esté quebrando al Mediterráneo sino porque ha puesto en marcha el proteccionismo trumpista
    https://www.economist.com/news/leader...-germanys-current-account-surplus-bad
    Voting 0
  3. Según Gabriel, en lugar de formular amenazas se debería premiar a los países que han hecho reformas con recursos que podrían ser invertidos en educación e investigación.
    http://www.expansion.com/economia/pol...5a7.html?cid=OUTSINER001&s_kw=elmundo
    Tags: , , por David de Ugarte (2016-07-07)
    Voting 0
  4. Cómo una visión económica errónea del gobierno alemán llevó a una crisis continental y cómo las respuestas anticrisis de las empresas y familias fueron en realidad las que protegieron a la economía alemana y no su gobierno.
    http://www.independent.co.uk/voices/w...e-simple-answer-germany-a6771536.html
    Voting 0
  5. Alemania se ha ahorrado más de 100.000 millones de euros, lo equivale a más del 3% del PIB del país, gracias a la bajada de los intereses de su deuda por la crisis de Grecia
    http://cincodias.com/cincodias/2015/08/10/mercados/1439226532_790144.html
    Tags: , , , por caro (2015-08-10)
    Voting 0
  6. Una política cuya continuidad demuestran las estadísticas publicadas hoy
    http://qz.com/180982/germany-gdp-still-leaning-on-its-neighbors-for-growth/
    http://ideas.repec.org/a/mes/postke/v34y2011i2p205-224.html
    Tags: , , , por David de Ugarte (2014-02-25)
    Voting 0
  7. China, al reducir el peso de su sector exportador en relación al PIB (mediante políticas de desarrollo de la demanda interna y cambio tecnológico en energía) reequilibra su balanza mientras Alemania poniéndolo todo en el sector exportador genera un desequilibrio que azuza las diferencias en Europa (via euro) y en el mundo (via balanza de pagos y sistema de crédito)
    http://qz.com/164506/is-china-doing-m...-help-the-global-economy-than-germany
    Tags: , , , , , por David de Ugarte (2014-01-08)
    Voting 0
  8. Il est une autre manière de raconter la même histoire : l'Allemagne, pays vieillissant, épargne plus qu'elle n'investit – ce dont son excédent extérieur n'est qu'une traduction. Elle a toujours profité de l'euro, qui s'est moins apprécié que ne l'aurait fait le deutsche mark propulsé par de tels excédents. La Commission européenne aurait pu se réveiller et intervenir plus tôt, puisque ce surplus a dépassé, tous les ans depuis 2004, les 6 % qui constituent la limite de la présomption de « déséquilibre excessif ». Mais Olli Rehn, le commissaire européen aux affaires économiques, était trop occupé à serrer les ceintures ailleurs. L'EXCÉDENT DE LA MISÈRE Arrive la crise de l'euro, qui éclate, fin 2010, avec la révélation des trucages du budget grec et le naufrage des banques irlandaises. L'Allemagne, que ne peut alors contrebalancer une France discréditée par sa propre faiblesse, impose l'austérité pour tous en échange de subsides pour quelques-uns. La récession suit logiquement. Les importations de la Grèce, de l'Espagne et du Portugal chutent brutalement pendant que la « dévaluation interne » (traduit du technocrate, la baisse des salaires) finit par faire son effet. Certains pays, aux premiers rangs desquels l'Espagne, gagnent au moins en compétitivité et leurs exportations redémarrent. L'Allemagne, pendant ce temps, qui ne peut plus vendre autant à ses partenaires de la zone euro assommés par leurs dettes et par l'austérité imposée pour en sortir, trouve d'autres clients dans le reste du monde. En d'autres circonstances, l'excédent de la balance des paiements de la zone euro passerait pour une bonne nouvelle : en 2014, il dépassera celui de la Chine, en valeur absolue, et atteindra 2,5 % du produit intérieur brut de l'union monétaire (contre 2,7 % pour l'excédent chinois). A cela près qu'il s'agit de l'excédent de la misère. RÉCIPROCITÉ En 2009, la balance des paiements courants de la zone euro était à peu près à l'équilibre. L'an prochain, le surplus atteindra 286 milliards d'euros, selon les prévisions de la Commission européenne. Mais cette amélioration du solde extérieur est due pour plus de moitié à l'«amélioration» de la situation de l'Espagne, de l'Italie et de la Grèce – trois des pays où la récession a été la plus dure. Discutable à l'intérieur de l'Europe, cet excédent l'est aussi à l'extérieur : il exporte le marasme européen, puisqu'il faut bien que des déficits se soient creusés ailleurs – en l'espèce dans les pays émergents, qui paient ainsi leur écot à la crise de l'euro. Ceux qui critiquent l'Allemagne ont raison : la vie dans l'union monétaire suppose la réciprocité. Mais on comprend la méfiance à Berlin, où l'on craint que l'irresponsabilité en Europe ne recommence de plus belle quand la crise sera finie. Mme Merkel a quelques raisons pour avoir fait de la France, son économie essoufflée et son gouvernement déliquescent, son grand sujet d'inquiétude.
    http://www.lemonde.fr/economie/articl...rmonner-l-allemagne_3514985_3234.html
    Voting 0
  9. los críticos al excedente comercial alemán reprochan a Alemania procurarse ventajas de competencia manteniendo los salarios bajos, lo que expulsa del mercado a las empresas de otros Estados
    http://www.presseurop.eu/es/content/n...ciones-alemanas-en-el-foco?xtor=RSS-9
    Tags: , , por David de Ugarte (2013-11-06)
    Voting 0
  10. Es lo que tiene apretar demasiado a tus vecinos
    http://qz.com/133005/why-the-euro-zon...ount-on-germany-to-power-its-recovery
    Tags: , , por David de Ugarte (2013-10-09)
    Voting 0

Top of the page

Primera / Anterior / Siguiente / Última / Página 1 de 2 Enlaces indianos: tagged with "alemania+crisis"

Acerca de - Propulsed by SemanticScuttle